Quels sont les outils pour retourner la terre les plus utilisés ?

Pour travailler convenablement le sol de votre jardin, il est nécessaire de l’ameublir au préalable. Vous aurez besoin d’outils adaptés pour cette tâche. Leur liste est longue et il n’est pas toujours aisé de savoir lequel vous conviendra le mieux. Découvrez sans plus tarder notre sélection des meilleurs outils pour retourner la terre en toute simplicité !

Une grelinette, pour protéger votre dos

Encore appelée biogrif, la grelinette ressemble à une fourche à bêche à deux manches. Peu onéreuse et facile à utiliser, elle vous permet d’aérer et d’ameublir la terre sans la retourner complètement. C’est l’outil idéal pour les personnes qui souffrent de douleur de dos. En effet, elle peut être utilisée en position droite et ne nécessite donc pas de travailler ses lombaires.

Il est généralement recommandé de prendre une grelinette d’assez grande taille. Et pour cause, cela permet à vos bras de former un angle droit afin d’éviter des efforts inutiles à votre dos. (Vous pouvez consulter notre guide des meilleures grelinettes)

La bêche et la fourche à bêcher, des champions de la vitesse

La bêche est un indémodable classique pour ameublir la terre de votre jardin. Un peu semblable à une pelle, elle prend une forme rectangulaire et vous permet de retirer avec célérité des bottes de terre. Après quoi, il ne vous restera plus qu’à casser celles-ci et les éparpiller en prenant le soin de ne pas les tasser. Pour éviter des problèmes lombaires, il est recommandé d’opter pour une longue bêche. Petit inconvénient de cet outil, il a tendance à creuser la terre à une dizaine de centimètres du sol, ce qui n’est pas nécessaire quand on souhaite juste la retourner.

En ce qui concerne la fourche à bêcher, elle est semblable en quasiment tous points à la bêche classique. Sa particularité : elle est plus adaptée pour manœuvrer les sols lourds et assez caillouteux. De même, c’est la parfaite alternative à la bêche si vous souhaitez ameublir la terre entre des plantes déjà présentes. Le risque d’abîmer par inadvertance leurs racines est alors très faible.

La binette, l’outil parfait pour l’aération des surfaces

La binette excelle dans l’ameublement de la partie superficielle de la terre ou de votre potager. Multi-usage et très pratique, ce matériel peut également se targuer d’être économique. L’utilisation de la binette permet de ne pas perturber la vie souterraine, un argument très convainquant si vous avez la fibre écologique. C’est donc une excellente alternative à la bêche.

Le louchet, pour les terres lourdes et argileuses

Votre terre est-elle lourde ou argileuse ? Vous pouvez opter pour le louchet. Cet outil est semblable à la bêche, mais il est un peu plus long et étroit. Le louchet est idéal pour travailler une terre lourde ou collante. Adapté aux petites surfaces, il n’est pas destiné à retourner toute la terre d’un grand jardin. De par sa conception, son manche en bois n’entre pas en contact avec la terre, ce qui permet d’éviter qu’il ne pourrisse. De nombreux modèles de louchet sont disponibles sur le marché. Pour faire votre choix, assurez-vous que la lame soit bien polie des deux côtés. C’est ce polissage qui va en effet éviter à la terre de s’y coller.

La motobineuse, la binette motorisée

Sorte de binette motorisée, la motobineuse remplit les mêmes rôles que cette dernière, mais avec un avantage indéniable : la rapidité. C’est donc la meilleure alternative pour travailler des surfaces dans un délai très court. Il est toutefois nécessaire de passer en revue les caractéristiques de votre terrain (type de sol, taille) avant de passer à l’achat de cette machine.

La motobineuse n’est cependant pas très puissante et est donc peu adaptée à de grandes surfaces. Le cas échéant, on lui préférera le motoculteur. (Consulter notre guide sur les meilleures motobineuses)

Le motoculteur, le spécialiste des grands terrains

Souhaitez-vous retourner une grande surface ? Laissez-vous alors tenter par le motoculteur. Cet outil motorisé fera dans un délai record le travail de toutes ses alternatives manuelles. Grâce à son puissant moteur, il permet de retourner de fond en comble la terre. Toutefois, ces performances ont un coût. Le motoculteur est en effet l’outil le plus onéreux de notre sélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *